Chargement des images
Observer les objets géologiques

Méta-gabbro et veines d’épidote

(Gabbro du Chenaillet)
Localisation avec Google Map :
Échantillon(s) collecté(s) par : Patrick Thollot

Age : Jurassique

Origine géographique :
Europe, France, Provence-Alpes-Cote d’Azur, Hautes-Alpes, Massif du Chenaillet, Montgenèvre,
Province ou unité géologique :
Alpes

Commentaires :

Ce méta-gabbro appartient au groupe ophiolitique du Chenaillet, qui est une relique de la croute océanique de l’Océan Liguro-piemontais. Ce méta-gabbro était initialement constitué principalement de plagioclase et de clinopyroxène. Selon les interprétations, ce gabbro a subi un métamorphisme soit unique (métamorphisme océanique) soit polyphasé (métamorphisme océanique suivi par un faible métamorphisme orogénique dans le faciès des schistes verts). Le remplacement des pyroxènes magmatiques par des hornblendes est attribué à un métamorphisme océanique. Selon certains auteurs, les veines d’épidote (couleur vert-jaune) et les taches vertes constituées par un mélange de chlorite et d’actinote se sont formées par hydrothermalisme de la croute océanique et selon d’autres auteurs lors de l’orogenèse alpine.

Mai 2016

Référence échantillon ENS de Lyon : A32.15

Type : Échantillon macroscopique (1 unité)